COMMENT PRENDRE SOIN DE SES ARTICULATIONS ? SOLUTIONS NATURELLES


Des problèmes de mobilité, voici quelques solutions naturelles pour retrouver du confort dans vos mouvements.

En prévention : équilibrer le terrain

Par une alimentation anti-inflammatoire, non acidifiante et riches en nutriments

Le mode de cuisson est important car trop de fritures, de cuissons à très haute température avec brunissement vont créer des composants toxiques qui conduiront à la rigidification des tissus. Il vaut mieux privilégier la cuisson-vapeur, les papillotes, la cuisson à l’étouffée.

Augmentez la consommation de légumes verts, légumes feuilles, salades, pousses d’épinards, blettes…. et autres végétaux crus et cuits. Ainsi que les herbes fraîches à mettre quotidiennement dans son assiette.

Les fruits de saison doivent être mangés à maturité. Et ne pas oublier les fruits rouges (cassis, myrtilles, framboises …) riches en antioxydants et en vitamine C.

Tous les produits à base de céréales ne doivent pas être raffinés. Sont donc à privilégier le pain complet bio au levain, les farines semi-complètes, le riz semi-complet …

De même que le sucre complet comme le Rapadura, le sucre de coco, le Moscovado seront préférés.

Pensez à consommer quotidiennement des oléagineux comme les amandes, les noisettes, les noix du Brésil … mais jamais plus d’une poignée par jour. Ainsi que des graines de courge, de sésame, de lin, de chia …

Diminuez la consommation de viande rouge, de charcuterie, de sodas (évidemment), de vin blanc et de champagne.

La viande peut être parfois remplacée par des protéines végétales comme les lentilles, les pois chiches, les haricots secs … mais aussi les champignons, les algues, le tofu lactofermenté.

On privilégie les fromages et produits laitiers de chèvre et de brebis en quantité raisonnable.

Pensez à augmenter son apport en Omégas 3 par la consommation de petits poissons comme les sardines, le maquereau, les harengs et du saumon mais pas trop souvent pour ce dernier.

On arrête les produits industriels et le prêt-à-manger. Le sel est à limiter.

Il est possible de s’inspirer du régime méditerranéen qui reprend les recommandations précédentes. C’est une façon de manger simple à suivre et délicieuse.

En évacuant les acides en excès

Parallèlement à une alimentation non acidifiante et anti-inflammatoire, différentes méthodes permettent d’évacuer les acides en excès.

Buvez suffisamment pour favoriser l’élimination des acides dans les urines.

Pratiquez des exercices physiques doux qui vont étirer le corps et alléger les articulations. Mais aussi des activités toniques favorisant la transpiration et la ventilation pour faciliter l’élimination des acides par la peau et les poumons.

Offrez-vous des massages ou consultez un ostéopathe pour défaire les contractures, rééquilibrer le corps et conduire les acides vers les émonctoires (organes d’élimination : vessie, intestins, foie couplé à la vésicule biliaire, peau, poumons)

Allez au sauna ou hammam. Plongez-vous dans un bain chaud avec des sels de la mer morte qui sont très riches en minéraux permettant l’élimination et la reminéralisation.

Pratiquez la douche écossaise (alternance d’eau chaude et froide) qui va faire circuler les liquides du corps.

Cultivez un sommeil de qualité, car la nuit le corps se met en maintenance et travaille à éliminer les acides qui seront évacuer le matin dans les urines.

Diminuez les microtraumatismes en surveillant sa posture, en changeant de literie si besoin, en évitant de porter des charges trop lourdes, en portant des chaussures confortables.

Évitez le stress qui donne des contractures et augmente l’acidose.

En cas de douleurs et d'inflammation

Toujours équilibrer le terrain puis réduire l’inflammation et aider à la reminéralisation grâce aux plantes, aux vitamines, minéraux, huiles essentielles.

Les plantes diurétiques aident à l’élimination des acides dans les urines. Privilégiez le pissenlit, l’orthosiphon, l’aubier du tilleul. Mais aussi le frêne, le saule blanc ou la reine des prés qui vont agir sur les douleurs. Attention ces dernières plantes contiennent de l’acide salicylique, l’équivalent de l’aspirine et ont les mêmes contre-indications que celle-ci.

Le curcuma, le cassis, le gingembre, la boswellia ont une action anti-inflammatoire.

La prêle et l’ortie feuille vont aider à la reminéralisation.

Préparez-vous des infusions avec 2 ou 3 plantes citées précédemment.

Il est intéressant de se supplémenter dans les vitamines et minéraux suivants ou bien d’augmenter la portion des aliments qui en contiennent dans votre assiette :

La vitamine D qui permet l’absorption du calcium au niveau des intestins est présent dans les petits poissons.

La vitamine C qui participe à la production du collagène présent dans les cartilages se retrouve dans les fruits.

Le calcium présent dans les aliments semi-complets, les oléagineux et les graines notamment celles de sésame, les légumes, les crucifères, les fruits séchés …

Le magnésium que l’on retrouve dans les amandes, le chocolat, les produits de la mer.

Le Zinc dans les produits de la mer.

Le Manganèse dans les moules, les noisettes, les graines de courge, les flocons d’avoine, haricots blancs.

Le souffre dans les choux, oignons, ciboulettes, poireaux

Pensez aussi aux algues sous forme déshydratée ou bien en tartare qui contiennent beaucoup de minéraux.

La soupe de poissons et le bouillon de volailles consommés de façon régulière vont venir nourrir les articulations.

Augmenter sa consommation d’acides gras omégas 3 pour leur action anti-inflammatoire. Ils sont présents dans les huiles de poissons, l’huile de cameline, de lin, de colza.

Au niveau local différentes méthodes permettent de soulager les douleurs

Le cataplasme d’argile qui aide à drainer l’inflammation et à évacuer les déchets.

Les huiles essentielles mélangées dans une huile végétale et appliquée sur la zone douloureuse vont aider à soulager inflammation et douleurs.

Les principales huiles essentielles bénéfiques au système ostéoarticulaire sont l’eucalyptus citronné et la gaulthérie.

En cas de doutes toujours demander l’avis d’un professionnel de santé.

Anne DAUVILLIERS

56 rue Carvès
92120 Montrouge


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

COMMENT PRENDRE SOIN DE SES ARTICULATIONS ? SOLUTIONS NATURELLES

Des problèmes de mobilité, voici quelques solutions naturelles pour retrouver du confort dans vos mouvements.
En prévention : équilibrer le terrain
Par une alimentation anti-inflammatoire, non acid...

le 10/07/23

POURQUOI PRENDRE SOIN DE SES ARTICULATIONS ?

Et vous, êtes-vous touché par les fameuses douleurs musculo-squelettiques ou ostéo-articulaires ? Comme 93% des Français l’ont été au moins une fois dans leur vie (1).

Sous ce terme sont regroupés l’arthrose, l’arthrite, la goutte, les lombalgies, les cervicalgies, dorsalgies, tendinites, bursites, ostéoporose, lumbago, mal de dos et autres rhumatismes.

le 09/05/23

COMMENT SOUTENIR SON IMMUNITE PAR DES MOYENS NATURELS ?

Vous avez dit immunité ?
Le système immunitaire est notre système de défense face au non-soi que sont les bactéries, virus, parasites, champignons … qui viennent de l’extérieur.
Le système immunita...

le 23/03/23

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.